Page d'accueil, sommaireAoût 2000

 

Les Perséides

 

Comme chaque année à pareille époque, beaucoup d'étoiles filantes zébreront le ciel au début de ce mois d'août.

Le maximum de cette pluie d'étoiles filantes est attendu dans la nuit du 11 au 12, en fin de nuit. Malheureusement, la Lune sera gibbeuse (presque pleine) et il faudra attendre son coucher, vers 3 h du matin (heure légale), pour espérer voir beaucoup de ces étoiles filantes.

En fait, la période d'activité des Perséides pour l'année 2000 s'étant du 17 juillet au 24 août. On pourra donc voir de très belles étoiles filantes les jours précédents, la Lune se couchant plus tôt.

Mais, c'est quoi une pluie d'étoiles filantes ?

Pour répondre à cette question il nous faut parler des comètes. Cette pluie du début du mois d'août que l'on appelle "les Perséides" est due à la comète Swift-Tuttle.

Swift-Tuttle est une comète périodique qui croise l'orbite de la Terre tous les 135 ans environ. Swift-Tuttle et la Terre du 1/7/1991 au 1/2/1993

Cette animation présente son approche, lors du dernier passage en décembre 1992.

Les images sont espacées d'un mois (entre le premier juillet 1991 et le premier février 1993)

Elle vient de très loin, presque 8 milliards de kilomètres, où elle n'est qu'un astre glacé. Son approche du Soleil la réchauffe, la comète dégaze et le vent solaire arrache de la matière qui forme la queue de la comète.

Remarquez que cette queue est d'autant plus longue que la comète est plus proche du Soleil et qu'elle est toujours dirigée à l'opposé du Soleil.

Au cours de ses précédents et nombreux passages, la comète a ainsi perdu beaucoup de poussière. Ces grains de poussière continuent de tourner autour du Soleil le long d'orbites proches de celle de la comète, formant un gigantesque tube. A la longue, les poussières finissent par se répartir tout au long de ce tube, avec toutefois une plus grande densité près de la comète.

 

Vue en perspective de l'orbite de la Terre et d'une partie de celle de Swift-Tuttle. La Terre est au "croisement" du 12 aoûtChaque année, aux environs du 12 août, la Terre traverse ce tube de poussières.

Cette deuxième animation, montre l'orbite de la Terre et une partie de l'orbite de Swift-Tuttle, sous différents angles. La Terre est à sa position du 12 août.

Les poussières se déplacent sur leurs orbites à des vitesses de l'ordre de 40 km par seconde, tandis que la Terre fonce à presque 30 km/s sur sa propre orbite. Le résultat est que les poussières pénètrent dans notre atmosphère avec une vitesse relative de 60 km/s

En traversant l'atmosphère avec une telle vitesse, les minuscules grains de poussière se consument rapidement, ils ionisent la partie de l'atmosphère traversée créant ainsi ces magnifiques traînées lumineuses que nous appelons, par excès de langage, étoiles filantes.

Comme tous les grains de poussière viennent d'une même direction dans l'espace, toutes les traînées lumineuses semblent venir d'un même endroit du ciel. Cet endroit, que les astronomes appellent le radian, se trouve dans la constellation de Persée. D'où le nom de Perséides donné à cet essaim d'étoiles filantes.

Voici une pâle simulation de ce que l'on peut espérer voir le 12 août à 3 h du matin :

Mise en évidence du radian des Perséides

Le nord est en haut, avec la Grande Ourse repérée. L'est est à gauche, car c'est le ciel que l'on regarde !

A l'est, près de Jupiter et Saturne, la constellation de Persée est également repérée.

Le 12, le radian se situe entre Persée et le W de Cassiopée.

Au sud-ouest, la Lune va bientôt se coucher.

 

 

Cet essaim des Perséides, n'est pas le seul de l'année ni d'ailleurs le plus spectaculaire !

Mais son activité à un moment de l'année où il fait bon rester dehors, le nez dans les étoiles, fait qu'il est peut-être le plus intéressant à observer. Vous trouverez la liste d'une quarantaine d'essaims, avec leur période de visibilité et d'autres renseignements (comme par exemple la comète associée) sur le site de la Nasa : Meteor Streams