Page d'accueil et sommairePage mise à jour le 01 avril 2003

Céres

le représentant des astéroïdes.

(en bleu, les valeurs à l'échelle du chemin planétaire)

Distance moyenne au Soleil : 410 millions de kilomètres. (410 m)

Diamètre : 914 km (1 mm)

Premier astéroïde découvert (le 1er janvier 1801 par Giuseppe Piazzi), Céres est aussi le plus gros de la ceinture principale. Plusieurs dizaines de milliers ont été découverts depuis.

Les astéroïdes gravitent pour la plupart entre les orbites de Mars et de Jupiter, mais une centaine ont des orbites particulières qui les amènent à frôler l'orbite de la Terre, comme Eros, voire même à pénétrer l'orbite de Mercure, comme Icare. Hidalgo, au contraire a une distance au Soleil qui varie entre celle de Mars et celle de Saturne.

Cette image de la Nasa donne une idée de la répartition des astéroïdes entre les orbites de Mars et Jupiter.

Distribution des astéroïdes dans la ceinture principale

Depuis 1992, une nouvelle sorte d'astéroïdes a fait son apparition, les transneptuniens.

A l'aube de ce troisième millénaire, quelques astéroïdes seulement ont été photographiés par des sondes :

Gaspra Gaspra fut le premier le 29 octobre 1991 par la sonde Galileo en route pour Jupiter.

Ida et son satellite Dactyl

 

La même sonde a ensuite photographié Ida et découvert son minuscule satellite Dactyl :

 

 

 

La sonde Near, en route vers Eros, a photographié Mathilde fin juin 1997 puis Eros autour duquel elle est restée en orbite entre le 14 février 2000 et le 12 février 2001, date à laquelle elle s'est posée en douceur sur l'astéroïde. Durant cette année la sonde a pu collecter plus de 160000 images et faire des mesures de toutes sortes.Eros

Mathilde

 

 

 

 

 

 

 

Les images de Gaspra, Ida et Mathilde sont à la même échelle.

CléopâtreIl n'est pas toujours nécessaire de lancer une sonde vers un astéroïde pour savoir à quoi il ressemble. La preuve en est donnée avec cette image de Cléopâtre, un astéroïde découvert en 1880, dont la forme d'os de 217 km de long nous a été révélée, en novembre 1999, grâce à un écho radar depuis l'observatoire d'Arecibo, alors que Cléopâtre se trouvait à 171 millions de kilomètres de la Terre.

Parmis les astéroïdes qui peuvent frôler la Terre, certains sont considérés comme potentiellement dangereux (P.H.A : Potentially Hazardous Asteroids ).

Rotation de l'astéroïde 1998 WT 241998 WT24 (33342) est un de ceux-là. Ce gros caillou d'environ un kilomètre de diamètre a frôlé la Terre, le 16 décembre 2001, à quelques millions de kilomètres (environ 5 fois la distance de la Lune). Cette animation est tirée d'une image radar réalisée par Steve Ostro le 17 décembre 2001. La rotation de l'astéroïde est d'environ 4 heures.

toutatis.gif (7640 octets)

La prochaine rencontre avec un autre gros astéroïde est prévue pour le 29 septembre 2004. Ce jour là, en effet, Toutatis passera à 4 fois la distance lunaire. Cet astéroïde découvert à l'observatoire de la côte d'Azur par Alain Maury est un des plus gros classés potentiellement dangereux. Sa taille est estimée à presque 3 kilomètres. Heureusement, son orbite est actuellement bien prévisible et les gaulois n'ont pas à craindre qu'il leur tombe sur la tête avant plusieurs siècles !

Forme de Toutatis d'après des images radar obtenues lors des rapprochements de 1992 et 1996. Le passage de 2004 permettra de mieux connaître cet objet.

To know more on Toutatis...

Pour en savoir plus sur les astéroïdes :